•  

    Homme enfant mais non moins amant, ...

     

    Ça dur si peu de temps très vite souffle le vent

     

    Balayant l amant ramenant l enfant ...

     

    Dur d y vivre au présent ou est la raison là dedans

     

    Pour des corps à corps en rêve il effleure laissant sec mon cœur

     

    Par tristesse ou par pudeur je laisse égrainer les heures

     

     Peur de ce présent marchant seul devant …

     

     Les sermons ne servent à rien il choisit son chemin

     

     Très vite lassé de ce vieux jouet ….

     

     Il l’a délaissé tel une rose elle va se faner

     

    Voila mon ressenti mes maux … ils ne sont pas beaux

     

     J ai le cœur en lambeaux je suis sur la plus haute marche de mon échafaud

     

    J ai froid dans le dos j ai mal dans ma peau

     

    Je voudrais crier mais le souffle vient à me manquer

     

    Je l ai tant aimé il a trop joué

     

    Je me suis perdue … cet amour est bien corrompu

     

    Terrassée je suis, le mur je me suis pris ...

     

    Ainsi est ma vie je l ai bien compris

     

     Des mots pour des maux le soleil est retombé derrière l horizon

     

     J avais donc raison il reste un poison,

     

     Tel un venin il s’est  infusé dans tout mon corps il s’est infiltré

     

      Jusqu’a terrasser le plus beau qu’une femme puisse lui donner ...

     

      J ai déjà jouée et j avais perdu pourtant j y ai cru

     

      Mais le temps venu l homme enfant a réapparu

     

      Pour m’être à nouveau mise a nu  je me suis perdue …

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :