• mes mots pour mes maux 

     

    mes mots pour mes maux 

     

     

     

    Allez y réjouissez vous de vos balivernes je me fous

     

    Votre venin ne m’atteins pas mon cœur a déjà si froid

    Qu’il ne réagira pas

    Je me suis brulée les ailes

    Je vais me cacher pour pleurer

    je crois que j’ai tout gâchée

    Mais je me laisse encore l’espoir de sorti de ce trou si noir

    Ou je me suis plongée malgré moi

    Ou je cherche et je ne trouve pas

    Suspendu à ce téléphone qui ne sonne pas

    j’ai peur et j’ai froid

    J’infuse ce venin je n’ai pas de haine mais du chagrin

    Je ne reconnais plus ce temps ou j’avais des rêves et pourtant

    Hope est encore rempli d’espoir

    et souhaite encore y croire

    mes mots pour mes maux

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • mes mots pour mes maux

     

     


    votre commentaire
  • mes mots pour mes maux

     

     

     

    mes mots pour mes maux

     

            Je dois crier en silence pour palier son absence  

    Je dois pleurer en silence  

    Pour ne pas dévoiler ma souffrance

    Je dois l'oublier mais mon cœur ne peut se résigner

    Je continue de saigner ... je ne pourrais jamais y arriver

    Pas avec lui mais jamais sans lui

    Voila a quoi se résigne ma triste vie

    Parce que trop fusionnel que nos sentiments se font cruels

    Parce que passionnel ...

    Cet amour est a jamais le plus fidele

    Je ne peux vivre sans lui il sera a jamais ma vie

    Même si je plonge dans l'oublie il sera toujours ici

    Dans cet endroit le plus fort de mon être

    Il ne pourra jamais disparaitre

    Parce qu'il sera toujours en moi

    Que lorsque j'y pense j'ai si froid

    Cet amour nous aura tout pris

    Il nous aura détruits

    Mais à travers nous il survit

    Parce lui c moi et vice versa

    Aller comprendre cela

    Même a travers la mort celui ci perdura

    Parce qu’un amour comme cela on ne le vit qu’une fois

    Il est l’autre moitié de moi celle sans qui je ne vie pas

     

    mes mots pour mes maux

     


    votre commentaire
  • mes mots pour mes maux

     

     

     

    mes mots pour mes maux

    Dans ce ciel de velours noir …

    Avec de la poussière d'étoiles et l'envie d'y croire
    d'un doigt agile écrire sur cette toile mes rires et mes tourments
    aux goûts salés de quelques larmes
    une longue lettre tissée au fil de mes pensées
    des pourquoi, des questions …

    Qui resteront sans réponses ni solution.
    Ecrire avec cette poussière d'or une farandole de mots,

    Pour mes maux ...
    sans même faire un brouillon …Les laisser sortir à profusion

    Comme le cri sourd d’un boulet de canon

    Oser défier le sort et dire non …

    Des mots pour des maux … nés d’une profonde tristesse

    Déposés ici sans fioritures ni dorures

    Juste mes mots pour chasser mes maux

    Et rêver de ce qu’il y a de plus beau

     


    votre commentaire
  •  

    mes mots pour mes maux

      

     

    mes mots pour mes maux 

     mes mots pour mes maux 

            Le cœur en lambeaux … le reste en morceaux

    A jamais gravé sur ma peau

    ce nom qui m’a fait monter à l’échafaud

    Cette douleur devenue fardeau … a eu raison de ma peau

    Il ne me reste que les mots pour mes maux … devenu tombeau

    Je sens encore sur moi le souffle, et le parfum de sa peau

    Tout était si beau … tout s’est fini très tôt

    Je me vois sans tes mains sans tes bras …

    Je ne peux me résigner à cela ...

    Je ne peux plus respirer

    Je suis en manque d’oxygène de l’absence de ces je t’aime

    Je regarde les écrans de ma vie …

     et chacune des horreurs que je vois

    Me ramène toujours à toi et ce qui fut un jour toi et moi

    De tous ces hauts de tous ces bas …

    mais nous existions comme cela

    La fusion de nos ébats la douceur et la chaleur de tes bras

    Me laisse aujourd’hui  … Orpheline de toi …

     orpheline de tout cela

    La douleur parle pour moi,

    elle a, à nouveau aujourd’hui, raison de moi

    Parce qu’il me manque toi et que je te cherche où que tu sois

    Tu t’es perdu dans d’autres bras pour palier à cette absence …

     qui était mienne ...

    La vie pour moi et devenue vaine,

    Elle a prit ses plus mauvais atours, arrivée à pas de velours …

    Elle laisse un silence si lourd … et des milliers de cris si sourds

    Il n’y aura plus de retour …

     mais reste t’il encore un soupçon d’amour …

    Juste pour …

    Qui sait peut être qu’un jour, ces destins seront à nouveau réunis

    Existera-t-il une nouvelle vie … plus belle que celle qui s’est enfuit

    Tout ceci reste en sursis … aujourd’hui il n’y a plus de vie

    Elle s’est éteinte sans bruit …

    Il ne me reste que les cris pour ne pas sombrer dans la folie

    Pour ne pas sombrer à jamais dans l’oublie …

    Laisser à jamais allumé cette petite flamme

     seul souffle de mon âme

    Pour qu’un jour mon âme à jamais se damne …

    Et retrouve celui qui m’a volé à jamais mon âme

    Ont s’étaient promis d’unir à jamais nos vies …

    J’y pense et puis j’oublie … je n’ai plus d’emprise sur tout ceci

    Il ne reste que le gris … de ce temps qui joue contre moi et s’enfuit

    Si aujourd'hui j'oublie ... s'est qu'elle n'aura jamais existé cette vie

    Mais pourtant je sens qu'elle ne m'a pas encore tout prit

    Qu'il reste encore quelque chose à tirer un jour de tout ceci ...

    J'y pense et puis j'oublie ...

    Mais je garde gravé au fond de moi ...

    Ce souffle de vie qui à jamais m'a meurtri ...

    Non rien n'est jamais fini ...

    Pourtant j'y pense et puis j'oublie

     


    votre commentaire
  • ...

     

    Elle est tombée pour lui …

    Il lui a promit de briser sa vie … et il continue aujourd’hui

    De loin il s’assure d’être encore le maitre de son futur

    Il se refuse à la voir sourire … il est capable même du pire

    Il dit qu’elle n’appartiendra qu’à lui

    Personne ne l’aura si ce n’est lui …

    Mais ainsi sa vie il détruit

    Il se prend pour le maitre … il agit comme un traitre

    Ressurgit lorsqu’elle ne s’y attend pas …

    Surtout lorsqu’en elle le calme est là

    Pour qui se prend-il ? 

     de quel droit croit-il qu’il peu régir sa vie comme cela

    Son âme elle y perdra … il ne la lâchera pas

    Il veut la terrasser … à jamais il y croit …

    Il sait ou taper il la connaît mieux que quiconque …

    il ne sait que trop tout cela

    Il rode dans sa vie … il rode dans ses nuits

    Il sait qu’elle n’est qu’en sursis …

    Il veut la détruire parce qu’elle a voulu fuir …

    Fuir cette vie qu’il lui offrait,

     mais qui n’était que souffrances et larmes

    Pour lui elle avait baissée les armes …

    Il était son âme sœur … mais avait-il seulement un cœur

    Il pense qu’elle lui appartiendra à jamais,

    mais leur amour est contrefait

    Il a brisé ce qu’il y avait de plus beau,

    ne laissant derrière lui que les sanglots

    Et ces marques à jamais sur sa peau …

    Il se prend pour dieu … s’est son âme qu’il veut …

    Il a promit de la détruire

    mais que pourrait il lui arriver de pire

    Il lui a tout prit … il a brisé sa vie tel un diable … il en rit

    Mais elle plus jamais elle ne sourit …

    Il pense avoir le pouvoir de vie

    sur cette vie qu’elle partageait avec lui

    Mais ce qu’il ne sait pas lui aujourd’hui …

    s’est qu’elle est guéri 

    Plus jamais il n’aura une telle empreinte ni emprise sur sa vie

    Son destin elle le choisit aujourd’hui … il n’en fait plus parti

    Son cœur à elle a fait demi tour,

    elle a jeté dans l’oublie tout cet amour

    Ou est le contre ou est le pour …

    mais cette fois s’est pour toujours

    Elle ne fait plus parti des troubadours

    qui régnaient en maitres dans sa cour

    Elle a chassé à jamais ce vautour

     pour lui elle n’a plus d’amour ...

     


    1 commentaire
  • ...

     

    Accueil

     

    Ce manque qui me défonce les tripes

    L’envie de décrocher ce téléphone me mets en mode Bad trip

    Envie d’entendre sa voix

    juste savoir qu’il est là tout prêt de moi

    L’absence se fait supplice … je dois sortir de ce vice

    Dur de résister … dur de ne pas craquer …

    Lorsque le manque se fait vicieux …

    et me met à nouveau le cœur en feu

    Dur de ne pas tomber et mon téléphone décrocher

    Chaque jour il me faut lutter pour ne pas céder

    Cette tentation est si grande … elle me fout les glandes

    Dominer ce manque qui se fait vautour

    Et me nargue de sa plus haute tour …

    Echec mais pas mate continuer de me battre

    Se faire violence même lorsque le corps est en transe

    J’en ai mal partout dans mes membres …

    Mes mains en tremblent …

    Bannir ce numéro … l’oublier s’il le faut

    Ma tête dit oui mais mon cœur dit non

    Il rode … il rode encore ce démon

    Des questions à foison …

    L’estomac retourné … le ventre vrillé … les yeux révulsés

    Je me perds à nouveau dans mes pensés

    Il est encore trop tôt je n’ai pas oublié l’odeur de sa peau

    Un jour bien un jour mal ce destin me sera fatale

    Je m’en fais mal … j’en ai perdu l’appétit

    Je suffoque sans un cri …

    Ce manque n’appartient qu’à lui

    Je reste suspendue ainsi … en sursis …

    Pas le choix que d’opter pour l’instant pour le mode survie

    Et de continuer à souffrir sans bruit …

    et de continuer à avoir mal ainsi

    Chienne de vie …

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique